Tous les articles par Elena

Call for Papers 2017 – (R)evolution: legacy, representations and contemporary experiences

Friday 5 May 2017
Institut du Monde Anglophone
5, rue de l’École de Médecine, 75005, Paris

(R)evolution: legacy, representations and contemporary experiences

1917, the year of the Russian Revolution, is considered to have changed the face of the world and its consequences can still be felt today. This upheaval of the political and social order not only had a symbolic meaning, but also a long-lasting and far-reaching impact. Continuer la lecture de Call for Papers 2017 – (R)evolution: legacy, representations and contemporary experiences

Appel à communication 2017 – (R)évolution : héritage, représentations et expériences contemporaines

Le vendredi 5 mai 2017
Institut du Monde Anglophone
5, rue de l’École de Médecine, 75005, Paris

 (R)évolution : héritage, représentations et expériences contemporaines

1917, l’année de la Révolution russe, l’année qui a changé le monde et dont les conséquences se font ressentir jusqu’à nos jours. Ce bouleversement de l’ordre politique et social n’a pas seulement une signification symbolique, mais une portée profonde inscrite dans la durée. Continuer la lecture de Appel à communication 2017 – (R)évolution : héritage, représentations et expériences contemporaines

La deuxième séance du séminaire doctoral Histoire culturelle /Circulations, réception, médiation aura lieu le lundi 23 janvier 2017, 18h – 20h,Institut du monde anglophone

Université de la Sorbonne nouvelle – Paris 3

Ecole Doctorale EDEAGE – Formation Doctorale,  2016-2017

Chers étudiants,

La deuxième séance du séminaire doctoral

Histoire culturelle /Circulations, réception, médiation

 aura lieu le lundi 23 janvier 2017, 18h – 20h, salle 5

Institut du monde anglophone –  5, rue de l’Ecole de médecine, 75005

Nous aurons le plaisir d’accueillir Gérôme GUIBERT de  l’Institut de la Communication et des Médias, sociologue, spécialiste des musiques populaires, chercheur au CIM (Communication, Information, Médias) – EA 1484 à Paris 3 et  chercheur associé au LISE (Laboratoire Interdisciplinaire pour la Sociologie Économique, CNRS-CNAM) – UMR 5262.

Le sujet de sa conférence sera

Sociologie de la culture metal

Continuer la lecture de La deuxième séance du séminaire doctoral Histoire culturelle /Circulations, réception, médiation aura lieu le lundi 23 janvier 2017, 18h – 20h,Institut du monde anglophone

Le 5 décembre 2016 : Ouverture du séminaire doctoral « Histoire culturelle /Circulation, réception, médiation »

1917Nous avons le plaisir de vous accueillir pour la  séance inaugurale   du séminaire

« Histoire culturelle /Circulations, réception, médiation »

qui aura lieu le lundi 5  décembre, 18h – 20h salle 5

à Institut du monde anglophone

5, rue de l’Ecole de médecine, 75005

« Circulations de représentations et de symboles de la révolution russe d’Octobre 1917. 100 ans d’histoire et de culture »
par Svetla Moussakova

En espérant vous y retrouver nombreux-euses,

Le Réseau des Jeunes Chercheurs

Carmen Kautto

L’expérience de la Blouse Bleue (URSS 1924-1929) entre auto-activité et avant-gardecarmen-kautto-boxe575827

Le théâtre d’agitprop de la Blouse Bleue, 1924-1929 en URSS, a été un phénomène de culture de masse en accord avec le discours de son temps ; accessible à tous, modulé à l’échelle locale, et encourageant aux activités culturelles amateurs. Pendant cinq ans, à travers la revue Sinjaja Bluza, la trame d’un « journal vivant », spectacle d’actualités inspiré du théâtre de front et de propagande, est envoyé à des centaines de troupes amateurs dans tout le pays, pour être monté sur les scènes locales, dans les usines, sur les places publiques. Continuer la lecture de Carmen Kautto

Tamires Ferreira Coêlho

Femmes de la ruralité brésilienne connectées sur Facebook : perspectives de subjectivation et d’expression de la culture « sertaneja »

Cette recherche traite de la communication et des modes d’expression de femmes appauvries1  qui habitent dans une région connue au Brésil pour son très faible Indice de Développement Humain (IDH). Il s’agit d’une région où les femmes ont peu d’opportunités d’expression et où il existe de nombreuses traditions sexistes. Étant donné les usages et les appropriations de Facebook par les femmes dans la campagne (appelée Sertão) du Nord-Est Brésilien, notre objectif est de comprendre comment l’adhésion et l’appropriation de ce réseau social peuvent être associées à la construction de la subjectivation politique des femmes interviewées. Il faut souligner le fait que ces femmes se trouvent dans des lieux où les outils numériques sont apparus brusquement et presque simultanément à l’arrivée de l’électricité et de la télévision, ce dont il est question par exemple dans la ville de Guaribas (province du Piauí). Continuer la lecture de Tamires Ferreira Coêlho

Séminaire 2016 – 2017

69385342

Le séminaire « Histoire Culturelle/Circulation réception, médiation » de Madame Svetla Moussakova reprend en décembre .

Voici les dates des prochains séminaires de 18h à 20h à l’institut du monde anglophone :

  • 5 décembre
  • 23 janvier
  • 27 février
  • 27 mars
  • 24 avril
  • 5 mai

Pour voir plus d’information.

Notez les dates dans vos agendas. Les thèmes et les intervenants seront communiqués prochainement.

Soyez nombreux !

Ahlem Tamouza

« Cultures en marge » et droit : cultures en marge du droit ? L’exemple de la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’Homme

Si la notion de « cultures en marge » au premier abord interroge le degré de marginalité d’une culture vis-à-vis d’une « culture-centre », « de référence » ou « majoritaire », elle peut également inviter celui qui a le droit comme objet d’étude à situer les cultures en droit et vis-à-vis du droit1. Dans cette perspective, la notion renverrait d’abord aux cultures minoritaires évoquées dans le discours du droit ; ensuite, à la marginalité ou marginalisation de l’objet culture(s) dans ce discours ; et, enfin, à la marginalité des cultures vis-à-vis du droit – au sens de leur extra juridicité. Continuer la lecture de Ahlem Tamouza

Guglielmo Scafirimuto

La migration Rom entre marginalisation et hybridation dans Latcho Drom de Tony Gatlif

Latcho Drom est un exemple cinématographique très adapte pour introduire l’une des cultures les plus en marge de l’histoire, c’est-à-dire la culture Rom ou les cultures Rom si on les voit, comme dans le film, inscrites dans leur hybridation spatio-temporelle ainsi que dans leur unité et convergence. Il s’agit de l’un des films les plus intéressants de Tony Gatlif, cinéaste franco-algérien, né d’une mère tzigane, qui a dédié la plupart de son travail à la diffusion de la culture Rom et à la lutte contre la discrimination de ce peuple. En l’occurrence, on est donc face à un discours de promotion d’une culture en marge et également à un exemple d’autoreprésentation, d’un cinéaste revendiquant son appartenance au peuple Rom. Continuer la lecture de Guglielmo Scafirimuto

Clara Zgola

(Re)découvrir et rendre visible :

Archiver l’histoire des mouvements queers de l’Europe Centrale des dernières décennies du XXème et du XXIème siècle dans l’art

Entre 1985 et 1987, la milice de la République Populaire de Pologne (RPP) mène une action politique ayant pour but d’inventorier tous les homosexuel-le-s du pays ainsi que leurs entourages. Pendant « l’Opération Jacinthe », une liste de 11 000 personnes est ainsi constituée. Sous couvert d’un argumentaire à dimension médicale (en pleine épidémie du SIDA), cette action a pour conséquence de développer une surveillance accrue de la part de l’État mais aussi, de créer un mouvement d’émancipation sociale – émergent alors des pratiques artistiques alternatives, se situant à la lisière de la sphère publique et privée. Ceci paraît d’autant plus intéressant que les archives deviennent un instrument central pour l’art contemporain, aussi bien dans la pratique des artistes que des écrivains. Dans le même ordre d’idées, on observe une « pulsion d’archive » (archival impulse, H. Foster) dans la pratique d’auteurs qui se servent des archives comme d’un matériau pour leurs œuvres. Ils visent ainsi à problématiser le rapport au passé et aux formes de reconstruction de la mémoire occultée, aussi bien individuelle que collective, et d’interroger le pouvoir médiateur des images. Continuer la lecture de Clara Zgola

Claire couturier

L’opérette dans la culture musicale et théâtrale de la Vienne fin de siècle : un genre marginal ?

Si la marge correspond en premier lieu à une règle d’imprimerie explicitant un espace blanc hors du texte, elle peut à la fois signifier bordure, écart, profit, et, plus généralement, retrait, voire opposition par rapport à un espace central bien défini. Cette question du centre et de la périphérie demeurera au cœur de notre analyse, dans laquelle nous nous interrogerons sur la place de l’opérette dans la culture viennoise de la Vienne fin de siècle. Nous observerons pour cela le traitement que lui réserva l’exposition internationale de 1892, qui entendait offrir un panorama complet de la musique et du théâtre, à travers tous les pays et toutes les époques. Continuer la lecture de Claire couturier

Adilson Fernando FRANZIN

Les profondeurs d’une marge :

La réécriture de l’histoire mozambicaine par la fiction

adilson-fernando-franzin-photoLa guerre coloniale, voilà le fondement sur lequel s’appuie la littérature mozambicaine pour revendiquer sa place et son identité, tout en s’insurgeant contre le pouvoir colonisateur. Aujourd’hui encore son univers fictionnel n’est pas débarrassé des étincelles de ce passé déchiré par les conflits. C’est pourquoi, plutôt qu’une présentation exhaustive des textes littéraires du Mozambique, nous vous proposons un parcours linguistique et historique propre à offrir un cadre à des œuvres qui s’engagent dans la réécriture de l’histoire. Nous déroulerons notre fil conducteur, à savoir l’idée de la marge et ses répercutions sur la culture mozambicaine, jusqu’à arriver à l’écriture des écrivains Mia Couto et Paulina Chiziane, et leurs romans respectifs, Le dernier vol du flamant¹  et Ventos do Apocalipse² . Continuer la lecture de Adilson Fernando FRANZIN

Anne Bessette

Aux frontières de la création artistique

En prenant bessettecomme point de départ un corpus de 73 gestes de vandalisme perpétrés en Europe et en Amérique du Nord dans les musées depuis
1970, je propose de poser la question de ce que peut nous apprendre l’étude des gestes des personnes qui prennent l’initiative d’effectuer des propositions de création sous la forme de modifications ou d’altérations portées à des œuvres existantes, au sujet de l’évolution des pratiques de création artistique durant la fin du XXème siècle. L’étude de ces données, en faisant ressortir certaines régularités concernant le comportement des vandales et les caractéristiques de ceux-ci, a mis en évidence le fait que les personnes qui s’en prennent aux œuvres d’art sont majoritairement des artistes ou des personnes dont l’activité est liée au monde de l’art (par exemple des gardiens de musée, ou des étudiants en art), et que ceux-ci envisagent parfois le vandalisme comme une forme de création. Continuer la lecture de Anne Bessette

Mathilde Rouxel

atteyat-el-abnoudi-the-sandwich-1975-commentairesCultures en marge de la dictature : le cas du cinéma indépendant en Egypte et en Syrie (1952-2015)

Les grands régimes totalitaires que nous avons subis en occident l’avaient bien compris : le cinéma est une arme pour le pouvoir, mais aussi pour le peuple, si on le laisse s’en emparer. Adoptée en Egypte dès le début du XXe siècle avec la volonté de s’ouvrir sur l’Occident, l’industrie du cinéma égyptienne devint rapidement l’une des plus importantes du monde, devançant même dans les années 1950 en termes de quantité les studios hollywoodiens. Elle influença profondément toutes les cinématographies arabes de cette époque, monopolisant les marchés régionaux, notamment syriens, qui se départaient difficilement de ce modèle florissant. Continuer la lecture de Mathilde Rouxel