Appel à communication 2016 – Culture(s) en marge


APPEL A COMMUNICATIONS

Troisième journée d’études du Réseau de jeunes chercheur.e.s en Histoire culturelle de l’Université de Sorbonne Nouvelle-Paris 3

Culture(s) en marge

Le lundi 2 mai 2016

Institut du Monde Anglophone

5, rue de l’École de médecine, 75005, Paris

Salle 16

La troisième journée d’études du Réseau des jeunes chercheur.e.s en Histoire culturelle de l’Université de Sorbonne Nouvelle-Paris 3 s’inscrit dans la continuité des réflexions soulevées tout au long du séminaire Histoire culturelle : circulation, réception, médiation initié par Svetla Moussakova à l’École doctorale d’Études Anglophones, Germanophones et Européennes (EDEAGE).

À l’occasion des précédentes journées d’études, nous avons abordé divers cas culturels transnationaux sous le prisme des coopérations culturelles et la notion de genre. Cette année, nous souhaitons approfondir le potentiel heuristique des culture(s) en marge, autour de plusieurs questionnements :

Qu’est-ce que signifie aujourd’hui la marge en histoire culturelle ?

  • Comment historiciser et historiographier les culture(s) en marge?
  • Les culture(s) en marge à l’épreuve de l’épistémologie et l’institution…
  • Les culture(s) en marge : un concept, une utopie ou un objet insaisissable ?

Quels sont les supports des culture(s) en marge? Quels en sont les enjeux et les questionnements ?

  • Comment enseigner la culture en marge, comment transmettre les savoir-faire ? 
  • Comment promouvoir la culture en marge ?
  • Qui sont ses acteurs culturels, ses circuits de diffusion, son identité politique ?
  • Qu’en est-il du financement de ses biens et de ses produits culturels ? 
  • Quelle est sa place dans les arts, la littérature et les médias ?
  • Quelles interactions entre les réseaux « officiels » et les réseaux alternatifs ? (ex. friches industrielles en réseau européen)

Quelle est sa place dans les supports numériques ?

  • Quelles sont les représentations et les auto-représentations des culture(s) en marge ?
  • Comment sauvegarder la culture en marge ?
  • Qu’en est-il de la réappropriation, ou à l’inverse des résistances culturelles, des frontières et des interstices de l’activité artistique en marge ?
  • Qu’en est-il de la culture d’opposition?
  • Comment la culture en marge révèle le processus d’individuation?

Les propositions portant sur les culture(s) d’opposition, cultures alternatives et contre-culture sont également encouragées. L’appel à communication est ouvert à des doctorant.e.s et des docteur.e.s de toutes disciplines et de toutes universités.

Modalités de soumission

Les propositions en français et en anglais comporteront un résumé d’environ 300 mots, ainsi qu’une brève notice biographique et seront à adresser pour le 10 avril 2016 à rjchc.paris3@gmail.com. Le 15 avril, le comité d’organisation vous informera si votre proposition a été retenue.

Une sélection des communications fera l’objet d’une publication sur notre carnet de recherche http://rhc.hypotheses.org/.

Nous privilégierons la diversité disciplinaire, la cohérence d’ensemble de la journée et l’originalité des propositions et des matériaux mobilisés.

Lieu de la rencontre

La journée aura lieu à l’Institut du Monde Anglophone,

5 rue de l’École de médecine, 75006 Paris

 Salle 16

Comité d’organisation : 
Elena Tislenko, Doctorante en histoire contemporaine à l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3
Lamia Dzanouni, Doctorante en civilisation américaine à l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3
Alexandre Navarro, Doctorant en histoire contemporaine  à l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3
Tanya Karagyozova, Docteure en histoire contemporaine de l'Université Sorbonne Paris Cité
Giedré Cibulskaite-Versinskiene, Docteure en histoire contemporaine de l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3

Appel_AAC-image2

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *